Association des Enseignants d’Activités Technologiques

Editorial - Janvier 2009

lundi 12 janvier 2009 par Yves LEMAL

Editorial

En cette fin d’année 2008, les professeurs de Technologie s’inquiètent fortement et à juste titre, du devenir de leur discipline au vu de la mise en œuvre des nouveaux programmes de Technologie, dès septembre 2009 et ce sur tous les niveaux. Outre les nombreuses incertitudes qui planent sur les modalités pratiques d’application de ces programmes (Lisibilité, documents d’accompagnement, actions de formation des enseignants, dotation en matériel, projets d’aménagement des salles irréalistes, disparition de la notion de groupes allégés…), la philosophie même de ces programmes risque de dénaturer totalement la discipline.
L’AEAT s’est déjà prononcée contre l’esprit de ce texte qui vide de sa substance la Technologie, discipline de culture générale dont la raison d’être est la production en milieu scolaire. Sans production matérielle signifiante pour les élèves de primaire et de collège, cette raison d’être n’existe plus. La production des élèves ne peut en aucun cas être remplacée par des TP ou des exercices virtuels sur écran, même si les apports de l’informatique dans les domaines de la visualisation et de la modélisation constituent de nouveaux outils ayant tout à fait leur place sur les établis d’une salle de Technologie.

De plus, les rares moments de production qui subsistent sont très édulcorés et surtout uniquement prévus sous formes de réalisations collectives et ce, dès la classe de sixième, faisant fi de toutes les connaissances et travaux sur les stades de développement et d’apprentissage chez l’enfant !

L’AEAT s’élève également contre un autre aspect de ces programmes qui tient à leur structure même, qui vise à faire de l’enseignement de la Technologie en collège une sorte de « Petit Séminaire » des Sciences et Techniques Industrielles en collège, dans le but peut-être de favoriser les futures orientations vers ces disciplines au niveau du lycée. Si l’on considère les différents thèmes qui sont imposés de la sixième à la troisième, on y retrouve toutes les options de STI post troisième (y compris maintenant le Génie Civil en classe de 5ème ) !
Cependant, l’AEAT tient à rappeler qu’elle n’est pas hostile à une structuration des programmes par thèmes pour peu qu’ils soient judicieusement choisis et traités.

Croire que les difficultés réelles de recrutement en STI au lycée proviennent essentiellement d’une inadéquation de l’enseignement de la Technologie en collège relève pour le moins, à nos yeux, d’une erreur d’analyse. Si, en outre, les cours de Technologie se font en classe entière, sans production motivante et réaliste, le résultat sera contraire à l’objectif de départ et nous ne ferons alors effectivement que démotiver par lassitude les élèves d’une orientation vers les disciplines technologiques.

Des collègues s’organisent actuellement pour mener des actions visant à obtenir le report et l’étalement niveau par niveau de ces programmes, sous formes de pétitions, entre autres. L’AEAT n’a pour l’instant signé aucune de celles-ci car, s’étant prononcée contre la nature même de ces nouveaux programmes, elle ne peut en demander une mise en application différée, même assortie d’un étalement indispensable sauf à se déjuger. Elle encourage cependant les enseignants de Technologie à se mobiliser et à agir contre la mise en place de ces nouveaux programmes, y compris en signant ces pétitions.

Pour sa part, l’Association a envoyé une lettre commune avec le SGEN, le SNES, le SNFOLC, SUD EDUCATION et l’UNSEN CGT Educ’Action au directeur de la DGESCO, demandant la suspension de la mise en application de ces programmes et l’ouverture d’un débat sur la préservation des fondements de la discipline. Elle a également rencontré le Groupe Technologie du SNES afin d’envisager des actions communes pour la défense de la Technologie.

L’Assemblée Générale de l’AEAT aura lieu cette année et sera très importante pour l’avenir de l’association en ces temps difficiles pour la Technologie et tous ceux qui défendent son existence. Votre participation y sera donc indispensable.

Le Conseil d’Administration de l’AEAT vous présente, à vous et à vos proches, ses meilleurs vœux pour l’année 2009.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3337 / 129210

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Bulletins   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License