Association des Enseignants d’Activités Technologiques
S.N.E.S. S.G.E.N. A.E.A.T S.N.F.O.L.C. SUD EDUCATION UNSEN CGT Educ’Action

Courrier commun au Directeur de la DGESCO

mardi 18 novembre 2008 par Yves LEMAL

A
Monsieur Jean Louis NEMBRINI

Directeur de la DGESCO

Ministère de l’Education Nationale

107 rue de Grenelle

75007 PARIS

Paris, le 18 novembre 2008

Monsieur le Directeur,

Nous nous permettons de vous alerter sur les conditions de mise en oeuvre du programme de Technologie en collège qui devrait intervenir dès septembre 2009 et sur tous les niveaux.

Rédigé sur la base du programme de 6ème, mis en application en septembre 2005 et jamais évalué depuis, ce nouveau programme proposé en consultation en avril 2008 a été fortement critiqué par les collègues qui considèrent qu’il est une dénaturation complète de leur
discipline. Rejeté ensuite par le Conseil Supérieur de l’Education le 3 juillet 2008 au cours duquel il n’a recueilli aucune voix pour, il a pourtant été publié au BO spécial n°6 du 28 août 2008, quasiment sans modification, pour sa mise en application dès la rentrée 2009.

Depuis les informations que nous recevons des académies montrent que les actions de formations et leurs modalités d’organisation ne sont pas à la hauteur des besoins que nécessiteraient l’accompagnement et la mise en oeuvre d’un tel programme.

D’autre part, les guides d’agencement, que certains IA-IPR diffusent avec leurs recommandations, manquent totalement de réalisme et ne sont pas adaptés aux surfaces des espaces existant dans les établissements. Le programme, qui pourtant insiste sur la notion de
sécurité lors des réalisations, ignore délibérément la nécessité de faire référence à des groupes à effectifs allégés, ce qui crée une situation inadmissible dans les établissements pour les collègues qui ne peuvent s’appuyer sur aucun texte pour obtenir les conditions décentes de mise en oeuvre du programme.

Enfin, la mise en oeuvre de ce programme impose un matériel didactique varié et coûteux que les établissements ne pourront supporter sur leurs fonds propres et que les Conseils Généraux n’ont pas prévu dans leurs dotations pour la rentrée 2009.

Compte tenu de ces éléments, il nous apparaît complètement irréaliste d’envisager la mise en oeuvre de ce programme sur les quatre niveaux simultanément à la rentrée 2009, dans des conditions respectueuses des élèves et des enseignants de la Technologie en collège.

Pour ces motifs nous vous demandons que la mise en application de ce programme soit suspendue, laissant le temps à un réel débat de s’engager entre les différents partenaires, les parents et les enseignants afin de s’assurer que les fondements de la discipline, créée en 1985, soient préservés.

Maintenir un tel programme, dans de telles conditions de mise en oeuvre ne pourrait que conduire à la dégradation de l’éducation et de la culture technologiques en France.

Dans l’attente, veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de notre considération distinguée.

Roland HUBERT Guillaume TOUZE Christian HOUDRE
S.N.E.S. S.G.E.N. A.E.A.T
Nicole FLORENCE Christine LAFONT Christophe GODARD
S.N.F.O.L.C. SUD EDUCATION UNSEN CGT Educ’Action

titre documents joints

Courrier commun DGESCO

18 novembre 2008
info document : PDF
204.6 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3504 / 129210

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site AEAT actualité  Suivre la vie du site 2008   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License