Association des Enseignants d’Activités Technologiques
Programmes du Cycle Central

En sortant de chez M. Secrétan

Paris le 7 juin 05 - 17 heures
mardi 7 juin 2005 par Yves LEMAL

Dans le cadre de ses consultations sur les projets de programmes du cycle central, M. Secrétant recevait l’AEAT

Paris le 7 juin 05 - 17 heures

En sortant de chez M. Secrétan

Nous sommes d’accord avec le groupe d’écriture des programmes représenté ce jour par Monsieur Secrétan et Madame Mérieux, lorsqu’ils nous disent :

  • Fabrication à 80% du temps, « Ce que l’on fait, c’est ce que l’on retient »,
  • La techno est une discipline d’enseignement, de culture générale,
  • Nécessaire retour à l’objet,
  • Unicité de la discipline sur tout le territoire,

Ou qu’ils approuvent notre demande :

  • d’une inspection générale pour la discipline et d’un corps d’IPR dédié

Mais nous ne sommes pas d’accord sur la traduction de ces principes dans la rédaction des projets actuels pour la cinquième et la quatrième (l’AEAT ne l’était pas non plus pour la sixième)

Le texte ne semble pas figé, il se modifie encore au grè des consultations que mène en ce moment M. Secrétan (10 en deux jours). Madame Mérieux nous promet une version corrigée en début de semaine prochaine pour une présentation au CSE, le 20 juin.

Nous avons, par ailleurs abordé la dynamique de mise en place des programmes de sixième.

Nous avons rappelé nos réticences :

  • Sur la nécessité qu’avait décrété le groupe de modifier les programmes existants,
  • Sur le manque de concertation et le calendrier adopté pour leur mise en place.

Alors que de la bouche même de Madame Mérieux « les documents d’accompagnements sont un gros travail, long et difficile, ils sont actuellement en relecture et devraient être rendu public fin juin, nous y avons ajouté des fiches de cours en annexe », l’AEAT s’étonne de la précipitation qui a conduit à vouloir mettre en application de façon forcenée, les programmes de 6ème dès septembre.

Nous nous étonnons également de la lecture des programmes de sixième faite par les éditeurs et les fournisseurs divers.
L’AEAT dénonce, que sans caution du CNP ou de l’Inspection générale, puissent paraître des ouvrages, des matériels pédagogiques ou de didactique, des fiches de cours de piètre qualité et/ou onéreux, sans la validation du terrain.
On peut à juste titre se demander où recrutent les éditeurs pour être plus rapide que l’inspection elle-même !

Monsieur Secrétan a d’ailleurs été fort surpris en constatant de visu la traduction qu’avait fait un éditeur de « son » programme de 6ème.

Au sortir de la réunion, nous réaffirmons : il est urgent d’attendre, de reporter les programmes de sixième sine die, de prendre le temps de la réflexion surtout dans l’hypothèse d’une définition à venir (peut-être) du « socle commun » pour mettre les programmes en chantier.

Délégation du CA de l’AEAT à l’audience


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4653 / 129210

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site AEAT actualité   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.16 + AHUNTSIC

Creative Commons License